Ethiopie : lancement d’un tramway à Addis Abeba

Les éthiopiens se sont précipités pour acheter leur ticket et utiliser pour la première fois ce nouveau moyen de transport (DR)
La capitale de l’Ethioie, Addis Abeba, a ouvert, ce lundi, sa première ligne de tramway, la première en Afrique subsaharienne.

Les habitants d’Addis Abeba étaient au rendez-vous, ce lundi 21 septembre 2015, à l’ouverture de la première ligne de tramway en Afrique subsaharienne. Il aura fallu trois ans de travaux menés par l’entreprise China Railway engineering Corporation pour aboutir à l’inauguration de la ,ce dimanche, puis à son ouverture, lundi.

Un projet de 420 millions d’euros financé à 85% par la Chine

Le projet de 470 millions de dollars, soit plus de 420 millions d’euros, a été financé à 85% par la Chine. Des centaines de personnes ont tout de suite acheté un ticket, dimanche, qui coûte moins d’un demi-dollar, pour pouvoir monter dans les nouveaux wagons de la ligne de tramway appelé Addis Ababa Light Railway.

L’affluence était de mise dès l’ouverture de la ligne de tramway (DR)

Les trains peuvent atteindre la vitesse de 70 km/heure. Ils sont conçus pour être résistant aux rayons ultraviolets car la ville d’Addis Abeba est située à 2 400 mètres d’altitude, et le soleil y est particulièrement fort. Ce lundi, la première ligne de 17 km a été ouverte du nord au sud de la ville. Une deuxième ligne reliant l’ouest à l’est doit être lancée, le mois prochain. Près de 60 000 usagers quotidiens sont attendus par les autorités éthiopiennes. Les trains circuleront 16h par jour.

Les embouteillages de la capitale

La construction de ces nouvelles infrastructures doit permettre de réduire les embouteillages dans la capitale où les transports publics, les bus et les taxis, jusqu’à présent, desservent près de cinq millions d’habitants. A cause des problèmes de coupure d’électricité récurrentes dans la ville, un réseau électrique spécifique a été construit pour faire fonctionner le tramway de façon indépendante du réseau principal.
Les réseaux de transport ferroviaire urbain sont très peu développés en Afrique, excepté en Afrique du Sud. L’Algérie, l’Egypte, le Maroc et la Tunisie sont les pays qui utilisent déjà un transport ferroviaire léger comme le tramway, mais le métro n’est présent qu’au Caire et à Alger. Le Kenya, le Nigeria et le Zimbabwe ont le projet de développer ce type de transport.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *